La Maison Clause - Industrie du Catch

Paris, tout le monde aime cette ville si romantique mais qui connait sa vraie facette ? Apprenez à apprivoiser cette capitale qui ouvre ses portes aux lutteuses.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Votre imagination sera votre plus belle arme. :: Mélangez votre plume a celle des autres.. (Rp Traditionelle) :: Paris (La ville) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(aksana&marty) — secret's. [clos]

avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 08/05/2017
Goddess
Voir le profil de l'utilisateur




☾.
Goddess
Mar 16 Mai - 10:27

01. beautiful
Aksana déposa ses affaires dans son hôtel de nuit, juste à côté de celle de Seth Rollins. Un sourire embrassa ses joues gonflées avant qu'elle ne vienne à déposer son inventaire sur son lit. Paris, Paris. Je déteste Paris ! dit-elle d'un sentiment accablé et d'un accent à rouler les r.
aksana
is
with
marty
@PLUM.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 113
Date d'inscription : 15/05/2017

— Suivi de votre personnage
Personnages incarnés:
Disponible pour RP ?: Oui
Votre Palmarès:
Wrestler
Mar 16 Mai - 11:28


S'il commençait à prendre ses marques dans ses nouveaux appartements, cela manquait atrocement d'animation. Il ne croisait pratiquement personne, les couloirs étaient déserts. Pour un endroit qui s'appelait La Maison Close, Marty restait sur sa faim.  Aussi, il arpentait les couloirs à la recherche d'aventure. Aussi quand une voix lui parvint de l'autre côté d'une porte entrebâillée, il n'hésite pas bien longtemps. Il l'ouvrit plus largement avec le bout de son parapluie et avança directement jusqu'à trouver l'occupante des lieux.

MARTY SCURLL » Ce n'était pas fermé, et puis j'ai entendu ce que tu disais. C'est si rare les gens qui ont du goût aujourd'hui. Tous les Américains adorent Paris. Par principe. Et même quand ils ont sa puanteur sous le nez, ils continuent d'adorer ça...

Voyant un fauteuil élégant faisant face au lit, il décide de s'y installer, non sans avoir pris soin de déboutonner sa veste de costume, comme tout bon gentleman.

MARTY SCURLL » Londres aurait été l'endroit idéal pour installer cette fédération. Enfin, si les dirigeants avaient eu un minimum de classe bien sûr. Tu n'es pas d'accord ?

Il haussa le sourcil, vraiment curieux d'entendre l'avis de la jeune femme sur le sujet. D'un geste négligent, il déposa son parapluie en appui sur l'accoudoir du fauteuil.

TENUE:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 08/05/2017
Goddess
Voir le profil de l'utilisateur




☾.
Goddess
Mar 16 Mai - 13:17

01. beautiful
Le rire d'Aksana emplit la pièce d’échos effroyables quant-aux propos de l'arrivant. La Russe, éperdue de démence, tapait presque du poing sur la table. Il venait des entrailles profondes de l’ancienne lutteuse WWE. On y sentait surement quelques relents de noirceur. Je n'ai pas envie de me retrouver encerclée par une bande de terroristes et explosée dans un attentat à la bombe ! Paris me dégoûte,
cette capitale française est le dégoût fondamental d'un paysage en manque de clarté. Ce nuage de poussière, ma peau... ma peau hurle !
Cette partie d'auto-dérision, qui se jouait en solo comme un tennisman qui s’entraine contre un mur solitaire, ne s’arrêta pas de sitôt. Elle s’égosillait littéralement, penchée dangereusement au dessus de sa table, fixant avec des yeux grands ouverts Marty. Son rire se tintait quelques fois de respirations rauques qui ne constituaient qu’un élan pour repartir dans les aigus. Sa gorge était déployée et déchainait sa violence avec un manque de retenue rare. C’était là tout simplement une crise aux rictus incroyables. On aurait pu penser qu'Aksana allait défaire son chignon, déchirer son tailleur trop étroit pour une telle ampleur thoracique, mais elle n’en fit rien. Elle restait là, à avaler une bouteille de Jack, sans se demander la présence de cet intrus qui trôna son fauteuil.
aksana
is
with
marty
@PLUM.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 113
Date d'inscription : 15/05/2017

— Suivi de votre personnage
Personnages incarnés:
Disponible pour RP ?: Oui
Votre Palmarès:
Wrestler
Mar 16 Mai - 14:38


Le rire de la jeune femme avait quelque chose de disproportionné, à la limite de l'insanité la plus totale. Mais ça ne gênait nullement Marty. Lui qui se plaignait que tout était trop normal dans cette fédération, il n'allait pas se plaindre quand quelque chose venait à bousculer un peu l'ordre établi. Au contraire, il l'embrassait avec envie. Bien calé dans son fauteuil il l'écoutait parler, ou plutôt cracher son mépris pour Paris.

MARTY SCURLL » Je suis complètement d'accord. Et les Parisiens sont d'une tristesse, c'est pathétique. Ils avancent en regardant leurs pieds, pour ne pas voir la misère qui les entoure. Ils sont à la fois méprisants et lâches, ce qui est un exploit cela dit. Heureusement qu'il y a des personnes pour apporter une touche d'élégance dans cette fange.

Son rire s'était à peine interrompu le temps que Marty réponde, mais déjà il repartait de plus belle, encore plus inquiétant, encore plus incontrôlé. Il aurait été bien difficile d'anticiper la moindre de ses réactions, mais pour l'instant elle se cramponnait à sa bouteille de Jack's avec une détermination sans faille. Qui commençait d'ailleurs à donner soif à son invité.

MARTY SCURLL » De la part d'une personne visiblement aussi bien éduquée que toi, j'aurais attendu que tu m'offres quelque chose à boire. Je vais mettre ça sur ton emportement parisien bien compréhensible. Mais là, j'ai soif.

D'un geste sec il profita que la jeune femme s'approchait de lui pour lui prendre la bouteille des mains et en boire une bonne lampée, avant de lui redonner. On ne vide pas le minibar d'une personne qui vous invite. Et encore moins quand vous vous êtes vous-même invité.

TENUE:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 08/05/2017
Goddess
Voir le profil de l'utilisateur




☾.
Goddess
Mer 17 Mai - 4:27

01. beautiful
Trop de paroles, pas assez d’action tandis que ses phalanges apposées au récipient délicat blanchissaient inexorablement. Sa concentration se baladait sur les chemins de la soif plutôt que du coté des questionnements du bel homme. Le mot « parisien » la ramena soudain à leur échange non sans brutalité. Le verre éclata dans sa main, refermée désormais sur ce qu’il en restait, autant dire quelques bouts quelconques. Elle desserra la main pour les laisser choir au sol. Comportement Parisien ? Je ne suis pas une Parisienne, moi ! Quelle honte... Vous me tutoyez en plus ? Ses yeux fous et sa mine revêche défiaient du regard Marty. Comment pouvait-il parler de faiblesses, de comparer Paris à Aksana, de carapaces avec ce ton dégradant la propriétaire de cette chambre. Il fallait prendre Aksana pour une débutante pour livrer des choses intimes sans avoir fait ses preuves avant. Et lorsqu'il lui prit la bouteille, elle mit ses mains ses mains sur sa carrure avant de se pencher en avant frôlant de peu sa cavité buccale pour lui courber un sourire. Au fond d'elle, elle l'aimait bien. Mais qu'est-ce qu'il était d'une humeur jugeote...
aksana
is
with
marty
@PLUM.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 113
Date d'inscription : 15/05/2017

— Suivi de votre personnage
Personnages incarnés:
Disponible pour RP ?: Oui
Votre Palmarès:
Wrestler
Mer 17 Mai - 10:56


L'alcool semblait avoir des effets spectaculaires sur son hôte. Il ne savait pas ce qu'elle avait bu exactement, mais déjà elle ne l'écoutait plus que d'une oreille. Ou alors il n'avait pas été clair, il ne savait pas trop. Toujours est-il qu'elle en avait brisé son verre de rage, se coupant la main au passage. Du sang se mit à goutter directement sur le tapis. Fasciné par le liquide visqueux, Marty l'attrapa par le poignet et vient lécher sa blessure, goûtant le sang de l'Ukrainienne. Il prêta à peine attention à ce qu'elle lui répondit, son esprit était déjà ailleurs.

MARTY SCURLL » Tu constateras que je n'ai pas le vouvoiement facile, il faudra t'y faire. "Vous", "vous", tout ça est tellement faux. C'est de la mesquinerie. Le tutoiement est plus franc, plus honnête.

La gorgée de Jack lui fit un bien fou, parler lui avait vraiment donné soif. La brune ne lâchait pas sa bouteille comme ça, même pour quelques instants. Sitôt privée de sa liqueur chérie, elle s'était penchée vers lui, le gratifiant d'un sourire qu'il n'aurait pas pu qualifier vraiment. Décidément, cette femme était bien surprenante. Quand il lui rendit le Jack's elle sembla se calmer, à la manière d'un enfant qui aurait retrouver son doudou, à nouveau rassuré et serein. Alors Marty l'attira à lui, l'installant à califourchon sur ses genoux, face à lui.

MARTY SCURLL » Il y a un feu sous cette apparence glaciale... Si seulement il pouvait brûler pour les bonnes raisons.

TENUE:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 08/05/2017
Goddess
Voir le profil de l'utilisateur




☾.
Goddess
Mer 17 Mai - 13:48

01. beautiful
La paranoïa faisait partie intégrante de la démence et on la voyait à l’œuvre ici.Son index se posa sous le menton du «villain» et le contraignit à se soulever alors qu'elle était dans une position déjà dominante. Aksana rapprocha son visage bien trop près de celui du «Charlie Chaplin», envahissant l’espace personnel du jeune homme qui lécha -du bout de sa langue imbibée de salive- la substance rougeâtre. Je n'ai rien en commun avec la givre hivernale. Le seul feu qu'il me reste est la haine pure, dure, souveraine. Un léchage ne suffit pas à m'amadouer. Pour me tutoyer, il faut agir, me plaire. Avez-vous déjà jubilé devant la stupéfaction d'être puissant, fondateur d'une destruction infinie ? Imaginez les cris des infâmes progénitures qui ont osé se mettre sur votre voie. Des immondes bambins, encore incapable de courir pour éviter les flammes qui les consument devant leurs propres entourages. Et ensuite, ils se relèvent, le regard livide, mais affamés. Les gestuelles démonstratives qu'animaient la Russe donnaient une vision de la scène imaginative. Mais elle se remit aussitôt à califourchon sur lui, en le repoussant d'une simple projection de main, le forçant à la contempler telle une muse devant son prieur. Car dans les dernières secondes de leur vie, renonçant à se débattre face aux cadavres animés de leurs bébés, les ennemis croient en la victoire, la veulent. Ensuite, ils meurent lentement, dévorés par des bouches à peine dentées, ravagées par leurs brûlures: les dominateurs. Es-tu des dominateurs ? Ou des soumis ? Es-tu victorieux ? Ou un perdant ? Le jour où tu protégeras la flamme de mon cœur, tu auras assez de crédit pour glaner un doute sur ma froideur.
aksana
is
with
marty
@PLUM.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 113
Date d'inscription : 15/05/2017

— Suivi de votre personnage
Personnages incarnés:
Disponible pour RP ?: Oui
Votre Palmarès:
Wrestler
Mer 17 Mai - 15:17


Il ne savait pas trop quel genre de jeu elle jouait, mais ça lui plaisait. En grande partie parce qu'elle avait l'air complètement mégalomane et totalement imprévisible. Chacune de ses réactions défiait la logique. Tantôt elle partait dans un éclat de rire incontrôlable, tantôt elle poussait une diatribe destinée à le convaincre de sa supposée grandeur, mais c'était quoi qu'il arrive tout à fait inattendu. Là, à califourchon sur ses genoux, ses nichons bien ronds juste en face de ses yeux, elle lui parlait tutoiement et respect à la manière d'une héroïne shakespearienne. Il l'écouta jusqu'au bout, se laissa repousser contre le dossier, savourant le moindre mot qui sortait de sa bouche, si divinement mutilé par son délicieux accent slave. Il ne comprit pas tout à son délire halluciné, mais il lui semblait qu'il était question de grandeur, de mérite et de souffrance. Il allait donc devoir composer avec ça.

MARTY SCURLL » Je n'ai jamais prétendu t'amadouer avec un simple léchage, j'ai bien compris que tu n'étais pas ce genre de femme. Tu as besoin de grandeur, d'un homme qui puisse te donner la place qui devrait être la tienne, c'est-à-dire au sommet, admirée ou jalousée peu importe, du moment que tu es sur ton trône. Et ça tombe bien, car je compte très prochainement marquer de mon emprise cette fédération. D'ici très peu de temps j'en serais le champion incontesté, le maître étalon à côté duquel tous mes adversaires viendront mesurer ce qui leur manque pour pouvoir prétendre au titre suprême. A partir de là tu as deux options : soit tu restes dans ta loge à demander à ton miroir qui est la plus belle lutteuse de cette fédération, ou bien tu profites de cette occasion rêvée pour toi aussi réaliser ton destin. Et pour répondre à ta dernière question, je suis un dominateur. Non, je suis le dominateur absolu, celui qui plie à sa volonté chacun de ses adversaires les uns après les autres. Que dis-tu de cela ?

TENUE:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 08/05/2017
Goddess
Voir le profil de l'utilisateur




☾.
Goddess
Mer 17 Mai - 16:17

01. beautiful
Le destin. C’était là une notion à laquelle elle ne croyait que trop peu. Aksana s’exaltait de la souffrance et de la cruauté. Elle ne connaissait ni véritable amour, si ce n’était ça vénération envers sa propre équipe Jolie Garce Gang, ni émotions positives. Son karma était aussi sombre que les actes meurtriers arrachés de ses mains dans un ring. L’ainée de la JGG avait un désordre mental évident. Elle était loin d’être saine, même sous les apparences de la puissance. C’était ainsi qu’elle fonctionnait, véritable adolescente de quelques années incapable de se maîtriser, capricieuse et enfantine. Tout ceci, la situation du monde, n’était qu’un jeu pour elle. Il n’y avait rien de très sérieux. Sa vision des choses, égo-centrée, portait les stigmates de sa démence. Ainsi, se martyriser la main dans une poignée sanguinaire, les chairs tranchées par le verre, constituait un jeu qui ne s’arrêterait pas par elle. La douleur la remplissait d’une joie perverse. Marty rentrait à pieds joints dans les relations sociales de la Russe. Mais il lui fallait encore quelques bonds pour arriver à la bonne destination : Je fixe les règles, petit joueur. Je ne suis pas celle qui te faut pour bondir sur ta queue pendant une heure, à croître un échantillon de plaisir pour te faire compenser ta défaite de la veille. Je suis une souveraine, une dominante, l'incroyable patriote d'une dynastie sans limite. Je fixe les règles, et non pas l'inverse. Je plie l'échine de mes adversaires pour leur faire comprendre qu'il n'y a qu'un seul fouet qui trône sur le torse de ses esclaves. La question n'est pas si je dois suivre ma destinée, mais si toi tu accepterais de marcher dans une genèse de domination. Il s’exposait au danger en serrant son étreinte, elle le sentait. Les doigts de la dominante, sans une seule hésitation, se crispèrent davantage contre la paume du jeune Scurll. S’il souhaitait que ça cesse, il devait retirer son regard de ses iris. La fin ne viendrait pas d'Aksana Raudonienė.
aksana
is
with
marty
@PLUM.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 113
Date d'inscription : 15/05/2017

— Suivi de votre personnage
Personnages incarnés:
Disponible pour RP ?: Oui
Votre Palmarès:
Wrestler
Jeu 18 Mai - 5:30


Pour quelqu'un de si prompt à prononcer de belles et terrifiantes paroles, Marty s'étonnait du parcours quelque peu banal de la brune dans le monde de la lutte jusqu'à présent. Son passage à la WWE avait été plutôt anecdotique, et depuis, si elle avait quoi que ce soit de marquant, ça lui avait totalement échappé. Mais en bon prince, il était prêt à lui accorder le bénéfice du doute et à suivre de très près sa carrière au sein de la Maison Close. Marty lui, s'il n'était pas contre un bon discours de temps à autre, préférait ses actes parler pour lui. Quand il montait sur un ring, la violence était moins verbale que physique, concentrée sur son adversaire, jusqu'à briser la moindre de ses résistances et qu'il n'ait plus d'autre choix, agonisant, que de se soumettre à sa volonté en tapant, victime de sa terrible Crossface Chickenwing... CHICHENWING ! Voilà comment il concevait le combat, la rencontre de deux volontés dont l'une devait forcément finir par se soumettre à l'autre. Dispenser la souffrance jusqu'à lui enlever le moindre désir de continuer à ce battre, le pousser à l'humiliation ultime de reconnaître qu'il a trouvé meilleur, bien meilleure que lui. Alors qu'elle ne vienne pas lui parler de domination et de soumission ! Il avait à lui tout seul révolutionné le concept de domination ! Il avait redonné ses lettres de noblesse à la soumission ! Quant à fixer les règles...

MARTY SCURLL » Tu peux toujours fixer les règles Sunshine, tu apprendras bien vite qu'elles ne s'appliquent pas à moi. Je suis un agent du chaos, je suis là pour bousculer les équilibres pour bouleverser le status quo. Je ne suis qu'une règle, la mienne. Les autres, je me torche le cul avec. Si tu veux un laquais docile pour marcher derrière toi, tu ne pouvais pas te tromper davantage... Par contre, si tu recherches la violence et la domination alors peut-être qu'on va pouvoir trouver un terrain d'entente toi et moi. Et pour ce qui est de bondir sur ma queue pendant une heure...

Il s'y voyait déjà. Ses seins bien ronds rebondissant sous ses assauts, ses cris démentiels qui rempliraient la pièce... En attendant, elle serrait sa main entre ses doigts, le fixant de ses prunelles limpides, pénétrantes. Néanmoins, il en faudrait plus pour impressionner Marty.

MARTY SCURLL » Peut-être que ce sera pour fêter mes victoires...

De sa main libre il chassa une mèche de cheveux qui menaçait de tomber devant les yeux de la brune. Il aurait été vraiment trop dommage que cet échange soit interrompu de la sorte...

TENUE:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 08/05/2017
Goddess
Voir le profil de l'utilisateur




☾.
Goddess
Jeu 18 Mai - 10:04

01. beautiful
On sentait ce bonheur décalé au plus profond de ses prunelles sombres, illuminées d’enfance vicieuse. Elle s’esclaffait en animal violent, passant sur ses dents rafistolées, une langue affamée. La Favorite de la Russie, intime parmi les intimes, se délectait d’observer une telle ambition et une soif de servir aussi intense chez le jeune homme qu’elle avait rencontré ici. On ne joue pas sur le même terrain décidément. Tu es peut-être doué. Et même très doué. Mais tant que je serais là, tu ne seras jamais que le second. Mon parcours à la World Wrestling Entertainment a fouetté mon égo, je pense que tu aurais été un véritable petit sous-fifre là-bas, au même titre que moi et les Superstars de là-bas. Il n'empêche pas que le Dollar's Champion a amadoué ma carrure pendant quelques temps faisant de moi peut-être même la dernière femme qui a reçu un titre masculin dans son palmarès. Le destin n’était autre que la volonté d'Aksana de s’immiscer dans toutes les intimités, surtout celle de sa soeur Lana. Marty l'intriguait fortement, il résistait amplement à son schéma de prédilection, comme s'il possédait l'antidote de son poison personnel. En tout cas, la mention qu'il avait fait sur ses victoires et les éventuels ébats entre eux la firent frissonner de rage instinctive, elle n'était pas un objet d'assouvissement et elle comptait bien lui faire comprendre cette forme-ci. D’un seul mouvement, la belle démente se redressa avec brusquerie. Rien ne pouvait plus lui faire plaisir que de montrer sa suprématie, son sadisme insouciant. De sa main valide, elle renversa la table, les verres et attrapa le cou du «vilain» juste en dessous de la pomme d’Adam. L’infante Russe le plaqua rageusement contre le mur, derrière l’échoppe. Ses comparses se levèrent, ongle aiguillé tendu, et d’un simple sifflement elle le réduisit au silence en y apposant un doigt sur ses lèvres endurcies. Ne réveille pas la flamme trop vite, mon petit. Tu risquerais a fortiori de t'y brûler... Il est hors de question pour moi de me rabaisser à ces femmes qui viennent au sein de cette maison pour goûter à un plaisir pervers. Tu n'aurais jamais dû rentrer dans cet espace. Maintenant, tu m'appartiens, disait-elle alors qu'il empêcha la chute d'une de ses mèches d'ébène.
aksana
is
with
marty
@PLUM.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 113
Date d'inscription : 15/05/2017

— Suivi de votre personnage
Personnages incarnés:
Disponible pour RP ?: Oui
Votre Palmarès:
Wrestler
Ven 19 Mai - 8:18


Encore une fois elle était partie dans ses élucubrations, perdue dans les méandres de son esprit, et encore une fois il l'avait écoutée sans l'interrompre. Toutefois, intérieurement elle commençait à l'ennuyer. Des mots, beaucoup de mots, mais au final peu d'actes. Et lui avait pris l'habitude de se faire juger sur ses actions. S'il voulait quelque chose il le prenait, il ne demandait pas la permission. Point. C'était aussi simple que ça.

MARTY SCURLL » Avec des "si" on referait le monde. Personne ne sait ce qu'il se serait passé si j'avais été là-bas. Ce que je sais par contre, c'est que pendant que tu tortillais de ce si charmant derrière dans les coulisses en espérant pouvoir faire tes preuves, moi je parcourais le monde, remportant matchs et titres sur les cinq continents, m'améliorant sans cesse, jusqu'à atteindre la perfection qui est mienne aujourd'hui. Mais tout ceci appartient au passé, tu as raison. Voilà donc ce que je te propose. Partons chacun de notre côté, traçons notre chemin ici, et d'ici quelques temps nous verrons qui est vraiment le numéro deux ? Qu'en dis-tu ?

La proposition était honnête. L'occasion de faire leurs preuves et de voir qui arrivera à dominer sa division. Et qui échouera. Les défis n’effrayaient pas Marty. Jamais. Au contraire, c'est ce qui le faisait avancer, repousser ses limites. En guise de réponse, la brune envoya valser la table et tout ce qu'elle supportait, avant de plaquer sa main sur le cou du Villain.

MARTY SCURLL » Sorry darling, mais je n'appartient à personne. Quant à me brûler, c'est plus fort que moi, j'adore jouer avec le feu...

D'un geste vif, il attrapa le poignet de l'Ukrainienne, l'obligeant à lâcher prise. Il se leva du fauteuil, puis il la repoussa sans ménagement pour qu'elle s'y assoit. Il reprit son parapluie, réajusta sa veste de fourrure et fit quelques pas en direction de la porte.

MARTY SCURLL » Je crois que l'on s'est tout dit pour l'instant... Si jamais tu changes d'avis, je ne suis pas très difficile à trouver.

TENUE:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 08/05/2017
Goddess
Voir le profil de l'utilisateur




☾.
Goddess
Ven 19 Mai - 10:45

01. beautiful
Ils retournèrent à leur conflit de dialogue, l’œil distrait par le duel vocal. L’affrontement des deux mains ne cessait pas. Euphorique, c’était comme s’il elle ressentait la jeunesse et l’engagement d'un amour vide s’infiltrer dans ses canaux veineux. Le destin, une excuse de lâche pour les défaites. Une raison pour les chanceux d’expliquer leurs injustes victoires. Tu es une défaite à toi-même, et lorsque j'enroberais mon futur titre autour de ma taille, je le soulèverais devant ton faciès répugnant et je te dirais tout simplement que tu es un perdant. Un échec. Une tâche. chuchota-t-elle fébrilement à l’oreille de son invité. Elle le tenait toujours à la gorge, inconsciente de l’impression étouffante que donnait la pression de sa main sur la glotte masculine. Lâchant un rire guttural, serrant davantage les débris de verre dans leurs mains, elle plongea son regard intense dans le sien avant de déposer ses lèvres terribles sur son front, en un baiser maternel alors qu'il décida de lâcher prise et de partir. Je ne viens pas aux mécréants, ce sont les mécréants qui viennent à moi ; la preuve sous mes yeux. Tu constateras très bientôt que tu es en ma possession, ce n'est qu'une histoire de temps, Marty Scurll. Maintenant, dégage. Elle eut cette moue de bébé gênante, pendant son bras horizontalement en direction de la porte en redressant très légèrement sa tête.
aksana
is
with
marty
@PLUM.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Maison Clause - Industrie du Catch  :: Votre imagination sera votre plus belle arme. :: Mélangez votre plume a celle des autres.. (Rp Traditionelle) :: Paris (La ville)-
Sauter vers: